Sucre au lilas, pour préserver toute la délicatesse du printemps

Sucre au lilas, pour préserver toute la délicatesse du printemps

Et si je vous parlais du printemps?  Pas des giboulées. Pas des ciels mitigés. Pas du fait que l’on ne sait pas comment s’habiller…

Non… De la lumière.

Celle qui revient, celle qui n’éblouit pas encore mais qui rend tout plus précis, qui joue avec les feuilles si vertes des arbres. Je pense à ces trajets en voiture, en avril ou en mai, quand il vient de pleuvoir, ou qu’il va pleuvoir. Le ciel est gris, très sombre. Mais un rayon de lumière transperce les nuages et vient éclairer cette allée de platanes. Les feuilles encore si tendres, encore si vertes, vibrent comme des néons. Les épis de blés encore en herbe frémissent et se mettent à l’unisson. Le vert envahit votre univers, il est la vie même.

Et dans tout ce vert, émergent des couleurs plus fortes, en pointillés: les coquelicots, les pastels des teinturiers, les mauves. Tour à tour, elles viennent prendre la lumière, comme pour mieux la rendre.

Et dans toute cette inondation de couleur, il y a  cette odeur. Cette odeur qui vous fait la chercher du regard. Elle est fraiche, pure, parfaite. Un condensé de printemps. Que vous avez envie de garder pour toujours. Dans vos souvenirs. Et dans votre sucre!

Le lilas est très certainement ma fleur préférée (oui, je sais, je dis ça de toutes les fleurs…). Parce que pour moi, elle sent le renouveau, la fin de la déprime, les chasses aux oeufs dans le jardin mouillé, les rires des enfants… Elle sent aussi les voyages en voiture, son odeur entêtante sur la plage arrière, ses fleurs que l’on espère sauver et retrouver pimpantes dans son salon.

J’avais donc très envie de capturer cette essence de printemps pour la retrouver plus tard, même en plein cœur de l’été. Je voulais en parfumer mes chantilly, en saupoudrer mes gaufres, ou juste l’instiller dans mes yaourts.

Maintenant, il va juste falloir que j’arrête d’ouvrir le pot toutes les 5 minutes….

 

Mes petites astuces

  • Utilisez un lilas qui n’est pas à proximité de la route. Vous pouvez aussi le rincer, puis le faire bien sécher avant de le mettre dans le sucre.
  • Votre lilas sentira toujours plus lorsqu’il est bien sec et a pris un peu le soleil. Évitez de le couper après une averse.
  • Toutes les couleurs de lilas sont possible. Il suffit juste qu’il soit bien parfumé. N’oubliez pas que l’on enlève les fleurs après “infusion”. Donc peu importe leur couleur!

 

Sucre au lilas

Sucre au lilas

Par encore-une-lichette Publié: mai 4, 2018

  • Produit: 1 pot
  • Préparation: 10 mins

Et si je vous parlais du printemps?  Pas des giboulées. Pas des ciels mitigés. Pas du fait que l'on ne sait pas comment …

Ingrédients

Instructions

  1. Utilisez un lilas sec, à pleine floraison, sans fleur abimée. Secouez-le pour faire partir les éventuelles bestioles.
  2. Détachez chaque petite fleur.
  3. Dans un pot, versez un fond de sucre. Ajoutez des fleurs. recouvrez de sucre. Ainsi de suite, jusqu'à remplir le pot.
  4. Secouez le pot pour bien mélanger. Fermez le avant; hein?!!
  5. Laissez pendant 2 ou 3 jours dans un endroit sombre. Remuez une fois par jour.
  6. Avec une passoire à gros trous, filtrez les fleurs. Ouvrez un peu le pot pour faire sécher le sucre. Voilà, c'est prêt!

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

    Related Post

    One thought on “Sucre au lilas, pour préserver toute la délicatesse du printemps

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous vous demandez comment être prévenu(e) de toutes les nouvelles recettes du blog?

    Facile!

    Inscrivez-vous à la newsletter!