Nonettes suédoises

Nonettes suédoises

 

Je m’interroge souvent sur ce que je partage avec vous sur le blog, sur sa nécessité, pour vous, pour moi.

Ma façon de bloguer a changé au court des années.

Au début, prise de frénésie, je publiais tout ce qui passait dans ma cuisine, sans filtre, le bon comme le moins bon, les réussites comme les fiasco. Je n’étais pas toujours satisfaite du rendu esthétique, je n’appréciais pas toujours les goûts qui résultaient de mes tentatives, mais l’important, c’était d’être présente, d’exister quelque part, pour quelqu’un. J’ai longtemps vécu le blog comme un moyen de crier dans le vide, sans être jamais sûre d’être entendue. Mais à ce moment-là, il était vital de crier, bien avant d’être entendue.

Je me suis aussi souvent lancé des défis, pour me prouver que je valais quelque chose. J’avais besoin de repousser mes limites, de me faire un peu mal, d’expérimenter jour après jour la réussite, l’accomplissement. Si bien que parfois, le plaisir passait au second plan, derrière l’exploit que je pensais réaliser. Et que finalement je réalisais! J’ai beaucoup appris sur ma cuisine, mais aussi sur moi au cours de ces tentatives!

Aujourd’hui le blog prend une place moins centrale dans ma vie, mais il est toujours là. Il cherche un peu sa place, ne sait pas toujours d’où il parle, mais il me parait plus juste, plus en accord avec ce que je suis devenue.

Je ne sais toujours pas si il y a quelqu’un au bout, si quelqu’un me lit ( à part Lady Milonguera, qui prend toujours le temps de me laisser un petit mot!!). Ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui je me sens plus forte, assez pour aller un peu plus vers vous, sans me sentir honteuse de m’adresser à vous (Non, mais c’est vrai, de quel droit je vous interpelle?), encore un peu timide, souvent époustouflée par le talent des autres bloggeuses, mais certaine au fond de moi d’avoir ma place, quelque part.

Cette réflexion est née de mes petites nonettes suédoises, qui existent déjà sur la précédente version d’Encore une Lichette. Une recette qui n’est pas de moi, que je n’ai pas modifiée, sur laquelle je ne laisse pas de trace tangible.

Pourtant, elle fait partie de mon quotidien, de ces petites choses que je fais rapidement le vendredi soir, sans y penser, presque automatiquement, sans pression du résultat. Ces petites choses qui pourtant me définissent en tant que maman-cuisinière, en tant que compagne-cuisinière, parce qu’à force de les faire, semaine après semaine, année après année, elles sont devenues miennes.

Et que finalement, ce sont mes réussites que j’ai envie de partager avec vous, pour qu’elles deviennent les vôtres…

Nonettes suédoises

Nonettes suédoises, roulés à la cannelle

Par encore-une-lichette Publié: mars 27, 2017

  • Produit: 18 Portions

De petites brioches parfumées à la cannelle et la cardamome pour le petit déjeuner ou le goûter

Ingrédients

Instructions

  1. Dans le bol du robot, mettez le lait tiède (pas trop chaud pour ne pas tuer la levure!), le sucre et la levure émiettée. Laissez la levure s'activer (faire des bulles) pendant une dizaine de minutes.
  2. Ajoutez l'œuf, le beurre et la cardamome. Mélangez.
  3. Ajoutez la farine et le sel et pétrissez jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol et soit bien souple et lisse.
  4. Laissez reposer 2 heures sous un torchon propre, à l'abri des courants d'air. Vous pouvez aussi activer le processus en mettant votre plat dans votre four à 30°C si il le fait. Dans tous les cas, il faut que la pâte double de volume.
  5. Préparez la garniture en mélangeant le sucre et la cannelle dans un petit bol. Travaillez votre beurre pour qu'il soit bien pommade et facile à étaler.
  6. Faites 4 pâtons de votre pâte levée. Etalez le premier en rectangle d'environ 20*40cm. Il doit être assez fin, 2mm d'épaisseur.
  7. Etalez sur ce rectangle une portion de beurre pommade. Saupoudrez du mélange cannelle/sucre avec un geste large du poignet pour obtenir une couche fine et uniforme.
  8. Roulez fermement la pâte en boudin sur le petit côté.
  9. Détaillez le boudin en triangles. Pour ce faire, faites des entailles en biais dans le boudin, en alternant les sens. Vous devez obtenir des triangles d'environ 1 cm de large en haut et 7cm à la base.
  10. Disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Appuyez fermement avec un doigt sur le sommet du triangle pour faire apparaitre le "feuilletage". Vous devez presque traverser la brioche pour que la forme tienne bien.
  11. Faites de même avec les autres pâtons.
  12. Battez légèrement l'œuf pour la dorure et badigeonnez les nonettes avec un pinceau.
  13. Laissez gonfler environ une demie heure avant d'enfourner à 180°C pour une quinzaine de minutes. les nonettes doivent être dorées.

    20 thoughts on “Nonettes suédoises

    1. Hummmmm encore une bonne recette…..c’est avec plaisir que je vous lis à chaque passage sur votre blog mais il est vrai que je ne le laisse jamais de commentaires. …
      je vais essayer de m’améliorer.
      Bon week-end de Pâques,
      Lou

    2. ha mais moi aussi je lis tous tes billets, je rattrape mon retard une fois par semaine environ car les autres jours je n’ai pas le temps, gros bisous !! (ps, et j’adore tes petites pâtisseries) – a bientot !!

      1. C’est vrai qu’on court tous après le temps! J’enregistre aussi tout un tas de liens sur Facebook ou instagram que je lis quand j’en ai le temps…
        Merci de ton petit mot!

    3. Si, si ça suit..bon perso c’est la 1ère fois que je laisse un mot non pas que ça m’intéresse pas mais comme l’a dit si bien Sandragrem, c’est pas parce qu’on laisse pas de message qu’on suit pas le blog de la personne avec assiduité! Donc, continuez ne vous arrêtez pas! Ceci étant dit et qui n’a rien à voir avec le sujet (ou un peu pê) vous avez oublié de mentionner la proportion de farine dans votre recette (ingrédients) alors que vous l’avez signalée dans l’énoncé de la dite recette…ça arrive c’est pas bien grave, mais il vaut quand même mieux que ça soit corrigé justement pour ls personnes qui passeront pas là et qui voudront tester vos petites nonettes suédoises. Merci à vous!

      1. Merci Gene!
        Je suis une vraie tête en l’air!!! Mais vous avez raison, c’est essentiel…Je le corrige immédiatement!
        Merci de votre œil!!!

        1. Bonjour, de rien pour l’oeil 🙂 la correction est faite c’est cool! Et puis comme je l’ai dit, un petit oubli ça arrive et croyez moi vous n’êtes pas la seule à être tête en l’air quelques fois…merci pour la correction! Au plaisir de vous relire pour une prochaine recette!

    4. Hello ! Moi je lis tous tes billets ! Et je suis bien contente que tu sois encore présente… à ton rythme et avec les recettes qui te représentent (ou pas). C’est vrai que je commente moins qu’autrefois mais je suis là, de mon côté de l’écran !

    5. Bonjour,
      Bien sûr qu’il faut continuer ce blog! 🙂 Les recettes donnent envie, les photos sont belles (ce qui n’est pas toujours le cas sur les blog amateurs, il faut bien le reconnaître!), bref, il n’y a pas de raison de douter!
      Je dis cela, mais moi qui ai aussi un petit blog de cuisine, j’ai connu aussi ce doute, face au manque de commentaires. Mais je me suis aussi rendue à l’évidence, moi même, je suis abonnée à des tas de blogs sur lesquels je ne laisse jamais de messages! J’aime être une visiteuse un peu anonyme mais qui se délecte de toutes ces recettes.
      Moi, ce qui me rassure, finalement, c’est le nombre d’abonnés. Parce que ces gens qui s’abonnent à nos blogs y trouvent forcément quelque chose qui les intéresse! Alors même s’ils ne laissent pas leur trace, ils sont là, ils nous suivent. Et c’est tout ce qui compte!
      Bonne continuation à toi en cuisine!

    6. déjà faudrait mettre le lien de la personne qui a fait la recette à moins que tu ne l’ai inventée, ensuite lady machin tire sur tout ce qui bouge pour avoir des commentaires ! les siens sont très obsolètes d’ailleurs.

      1. Patricia, votre joie de vivre fait plaisir à lire!
        Cette recette était sur le précédent blog et je citais l’auteure: Tessa Kiros. Je vous conseille vivement son livre « Mon carnet Gourmand », plein de douceur et d’histoire(s).
        Quant à lady Machin comme vous dites, il s’avère que c’est quasiment la seule qui commente mon blog. Que ce soit avec une arrière pensée ou pas, elle mérite d’être remerciée…
        J’espère avoir de nouveau de vos nouvelles très vite

    7. C’est vrai que moi, simple lectrice, je laisse rarement de messages….
      par flemmardise, par manque d’envie…. et pourtant à chaque fois que je reçois
      un mail d’un blog de recettes je me réjouie….
      Alors oui lichette, il y a du monde derrière vous, derrière les autres blogueuses,
      et heureusement que vous êtes là… car ces petits mails embellissent mes soirées, me donnent de supers idées recettes, varient mon quotidien ….
      Merci à vous, merci à toutes.
      Anne

      1. Anne, c’est exactement ce que je ressens en lisant les autres blogs!!!! Merci de me mettre dans le lot!!!

    8. Bonjour, je regarde votre blog toujours avec plaisir, c’est vrai que je ne laisse pas toujours un commentaire, je reconnais que cela ne doit pas être agréable de prendre la peine de poster des recettes sans savoir, si elles plaisent ou pas, mais soyez rassurée votre blog est magnifique, continuez à nous faire plaisir.
      Bisous
      Andrée

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *