Gâteau improbable au miel: 3 ingrédients/ 2 textures

Gâteau improbable au miel: 3 ingrédients/ 2 textures

 

Je vais vous parler d’un gâteau qui n’en est pas un… J’ai eu beaucoup de mal à lui donner un nom. Mais je pense que les photos parlent d’elles-mêmes.

C’est d’ailleurs sur une photo que j’ai craqué. J’aime beaucoup le blog de Lady & Pup depuis longtemps déjà. J’aime le métissage de sa cuisine faite d’impulsions. Encore une fois, c’est une cuisine très éloignée de  la mienne. Les ingrédients me sont souvent inconnus. Mais regarder les photos, imaginer les goût me fait un peu vivre par procuration une vie en Chine ou à Singapour. Je rêve à un autre moi, aventureux et libre, capable de tout goûter, capable de larguer les amarres pour des horizons toujours plus éloignés.

Je sais que je n’en suis pas capable. Mais je m’entraine. Je garde l’esprit ouvert. J’allonge ma liste des possibles. Je fais rentrer l’ailleurs dans mon intérieur.

Vous ne savez pas toujours ce qui vous pousse à réaliser une recette. Beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte:

  • votre humeur: Quand je suis triste, j’ai envie de choses bien grasses, avec du chocolat et surtout, hyper rapides à faire pour que mes larmes ne salent pas la préparation…
  • la dernière chose que vous avez mangée: souvent j’alterne le sec et l’humide, les fruits et le chocolat, le blanc et le noir…
  • Votre inspiration du moment: selon que vous trainiez sur l’internet français ou américain, vous n’aurez certainement pas les mêmes envies!
  • L’état de vos placards.

Cette recette résulte à la fois de l’état de mes placards et de mon inspiration du moment!

J’ai eu une attaque subite et brutale de mites alimentaires. J’ai dû jeter quasiment l’ensemble du contenu de mes placards. Un beau gâchis… Et forcément la recette que j’avais prévue de faire nécessitait de la fécule de maïs et j’avais oublié d’en racheter. Donc il a fallu que je change d’idée (ce qui n’a pas été sans conséquence sur mon humeur…).

Et justement, j’avais épinglé cette photo sur mon Pinterest. Son titre était assez énigmatique : The Imploding honey custard cake, mais très intrigant. Après lecture de l’article, j’étais persuadée que c’était ce que je devais faire. Sans même savoir si ce serait bon ou pas…

Gâteau improbable au miel

KESAKO que ce gâteau…

C’est un gâteau que l’on retrouve surtout en Asie.

C’est un dérivé (pour ne pas dire un ratage!) du Kasutera japonais. Le Kasutera est une sorte de génoise parfaite, rectiligne et gonflée à base d’œufs, de farine et de sirop de malt ou de miel. Il a été introduit au Japon au XVIeme siècle par les navigateurs portugais. C’est pourquoi il porte aussi le nom de Castella. Il est cuit à basse température dans un moule carré pour lui donner une forme de château (castella).

L’improbable gâteau au miel est une version ratée de ce kasutera. C’est comme si la génoise n’avait pas bien cuit et s’était effondrée. Il y a donc une croûte de génoise moelleuse et une sorte de puits de pâte mousseuse. C’est d’ailleurs étonnant cette mousse, parce qu’elle perdure, même quand le gâteau est froid. J’avais très peur que l’odeur d’œufs soit trop présente. Mais ce n’est pas du tout le cas.

Gâteau improbable au miel

L’importance des ingrédients

Vous vous doutez bien que vu le peu d ‘ingrédients de la recette, il va falloir bien les choisir!

J’ai utilisé des œufs bio. Ils vont donner une jolie couleur orangée au gâteau (vous avez remarqué la différence de couleur des jaunes d’œufs bio par rapport à des conventionnels?!). J’ai aussi noté que souvent le jaune est plus gros et qu’ils montent mieux (ont-ils plus de protéines que les autres?).

Pour le miel, j’avais ma petite idée. Un pot de miel de châtaignier en provenance directe de mon bled en Ardèche. Traçabilité maximum et goût terrifiant. A chaque fois que j’en mange, je suis transportée dans mes montagnes et je revois mon grand-père. Il avait des ruches dans des troncs d’arbre dans la forêt. A l’automne, il sortait sont attirail: le masque, la combinaison et cet espèce de soufflet qui crachait de la fumée et qui m’intriguait tant quand j’étais petite… Le moment que je préférais, c’était lorsque l’on pressait les rayons de miel dans un petit pressoir. De l’or liquide et sucré coulait dans les pots. Les doigts allaient immanquablement se glisser sous le flux. Puis, je léchais avec joie ce miel odorant et parfumé. Mon grand-père me donnait à sucer les restes de rayons en cire. J’en extrayais tout le miel et mâchais la cire comme un chewing-gum.

Tout ça pour vous dire que ce gâteau, tout simple qu’il soit se remplira de tout ce que vous voudrez bien y mettre: de bons ingrédients, mais aussi des souvenirs, d’hier ou d’aujourd’hui, pour demain…

Gâteau improbable au miel

Mes petits trucs

  • Utilisez des oeufs à température ambiante. Ils monteront mieux.
  • N’hésitez pas à faire bouillir le miel.
  • Le gâteau accroche beaucoup; Je vous conseille donc d’utiliser un moule à charnière pour faciliter le démoulage. Et si vous le chemisez de papier sulfurisé, beurrez et farinez aussi le papier!
  • Pour la cuisson, c’est le point un peu compliqué. Il faut que votre gâteau prenne une belle couleur marron.; mais pour avoir le coeur coulant, il ne faut pas poursuivre de trop la cuisson. Bien sûr, il ne faut pas tester avec un couteau! Il faut plutôt  faire bouger votre moule et voir si ça bloblote bien! Moins cela bloblotera, plus le gâteau sera cuit. Trop cuit, il n’y aura pas cette couche mousseuse sur le dessus. Et comme les gâteaux continuent toujours de cuire un peu même sortis du four, je vous conseille de le sortir quand il bloblote encore pas mal!

Gâteau improbable au miel

Gâteau improbable au miel

Par encore-une-lichette Publié: juin 5, 2018

  • Produit: 4 Portions
  • Préparation: 15 mins
  • Cuisine: 15 mins
  • Prêt dans: 30 mins

  Je vais vous parler d'un gâteau qui n'en est pas un... J'ai eu beaucoup de mal à lui donner un nom. Mais je pense que les …

Ingrédients

Instructions

  1. Dans le bol du robot équipé du fouet, mettez les œufs et les jaunes d’œufs. Mélangez juste un peu, le temps qu'ils s'amalgament.
  2. Mettez le miel dans une petite casserole et Faites chauffer à feu moyen jusqu'à ce qu'il se mette à bouillir. Poursuivez la cuisson une ou deux minutes.
  3. Remettez votre fouet en marche et versez le miel bouillant dans la cuve du robot. Fouettez à grande vitesse jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ça peut prendre une dizaine de minutes. Il faut que votre fouet laisse des traces dans le mélange.
  4. Ajoutez alors la farine et fouettez juste un peu le temps qu'elle s'incorpore. N'hésitez pas à racler le fond de la cuve;
  5. Tapotez le bol contre votre plan de travail pour évacuer les grosses bulles d'air.
  6. Préchauffez le four à 180°C.
  7. Chemisez un moule à charnière de 18cm de diamètre avec du papier sulfurisé. Beurrez et farinez le papier sulfurisé (oui oui!!). Versez le mélange dans le moule et enfournez pour environ 15 minutes.
  8. Surveillez la cuisson! Le gâteau doit bine dorer sur le dessus. Mais il faut absolument qu'il bloblote encore au milieu quand vous le sortez du four. N'oubliez pas que la cuisson se poursuit même hors du four! A la sortie du four, il va s'effondrer, c'est normal. Laissez-le tièdir ou complètement refroidir avant de le déguster. Même froid, il conservera ses 2 couches!

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

    Articles qui pourraient vous plaire

    Toutes les brioches de Pâques depuis les débuts de...   Tous les ans j'attends avec impatience la période des Fêtes de Pâques. Je crois même que je les préfère à celle de Noël. Peut-être parce...
    Colomba rapide, comme un muffin Cela fait plusieurs années que je lorgne vers les colombe italiennes à l'approche de Pâques. Mais cette recette ancestrale me fait peur, allez savoir ...
    Christmas Cake, le gâteau qui prend son temps {Reedit: je vais rapatrier doucement les articles de l'ancien blog, celles que je trouve intéressantes ou réussies... Celle-ci en fait partie. J'en...

    4 thoughts on “Gâteau improbable au miel: 3 ingrédients/ 2 textures

    1. Je prépare mon article sur les financiers coco qui viennent de chez toi (super super extras) et me voilà partie vers d’autres de tes recettes. Celle-ci me tente terrrrriblement!
      Belle journée.
      bizz

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous vous demandez comment être prévenu(e) de toutes les nouvelles recettes du blog?

    Facile!

    Inscrivez-vous à la newsletter!