Coings au four, cannelle et raisins secs de Tessa Kiros

Coings au four, cannelle et raisins secs de Tessa Kiros

J’ai l’impression d’être passée à coté des coings toute ma vie. De ne jamais en profiter assez, au moment où il le faut. De ne pas vraiment savoir comment les cuisiner (alors qu’il n’y a qu’à regarder chez Un peu Gay dans les Coings pour comprendre l’infini des possibilités…).

Pourtant leur splendeur a toujours été là, présente malgré leur saison fugitive. Du plus loin que je me souvienne, il y a toujours eu un cognassier dans le champs, en bas de la maison. Un arbre tout biscornu, toujours un peu défeuillé, un arbre de rien. Mais en automne, surgissaient des fruits jaunes, recouvert d’un duvet blanc. J’adorais ce duvet. Les fruits devenaient de petits animaux soyeux. Et cette impression se poursuivait une fois cueillis. Leur odeur animale, puissante et fleurie prenait possession du panier de fruits, de la cagette, de la cave et pour finir de la maison. Ma mère lançait les pâte de coings et la maison vivait au rythme de leur cuisson puis de leur séchage. En ces mois où la lumière change et se fait rare, la pâte de coing semblait recueillir tous les rayons dorés du soleil. Puis, les cubes orangés étaient précieusement rangé dans des boites en fer et on ne les revoyait que rarement, quand ils illuminaient les soirs d’hiver et la table des 13 desserts de Noël.Coings au four, cannelle et raisins secs

Avec le blog, avec la curiosité que j’ai développée pour la nouveauté, j’ai appris à aimer ce fruits différemment. En salé (mais ça je n’en parle pas ici…) ou en sucré. Il y a eu ce confit de coing à l’eau de rose, ce cake à la compote de coing, ce vol-au-vent dulce de leche ou encore ce strudel au coings, chocolat blanc et cranberries…

Aujourd’hui, c’est dans Mon carnet gourmand de Tessa Kiros (allez voir mon article, vous comprendrez pourquoi j’adore ce livre!) que j’ai puisé mon inspiration pour ces coings au four.

J’ai modifié la recette originelle parce que mes raisins au Barenjager sont tellement doux et sirupeux, que je les voyais parfaitement assortis au coing! Et pour aller encore plus dans la douceur parfumée, j’ai transformé le sucre en miel de datte. J’en trouve chez mon maraîcher (va comprendre Charles…) et j’aime beaucoup le cuisiner.

La recette est d’une simplicité confondante (même pas la peine de peler les coings!) mais le rendu est majestueux. Avec une glace à la vanille, c’est tout simplement divin!Coings au four, cannelle et raisins secs

Mes petites astuces

  • Le coing s’accommode de pratiquement toutes les épices. Vous pouvez donc modifier la cannelle et la remplacer par l’épice de votre choix (cardamome, 4 épices, épices à pain d’épices…) A vous de voir!
  • Miel de datte, sucre roux, vergeoise, mélasse. Là aussi, vous pouvez donner libre court à votre imagination. Il faut un sucre qui ait du goût pour qu’il amène toute sa chaleur à la recette
  • J’ai pris l’habitude de préparer à l’avance mes raisins imbibés à l’alcool. Dans un pot à confiture, je mets mes raisins secs et je remplis de l’alcool  de mon choix. Je referme le pot et je n’ai plus besoin d’attendre pour avoir mon cake au raisin préféré!
  • Il vaut mieux ne pas avoir de trop gros coings pour cette recette. Sinon, les proportions ne seront pas justes et les portions trop grosses!

Coings au four, cannelle et raisins secs de Tessa Kiros

Coings au four

Par encore-une-lichette Publié: octobre 19, 2018

  • Produit: 8 Portions
  • Préparation: 10 mins
  • Cuisine: 2 hrs 0 min
  • Prêt dans: 2 hrs 10 mins

Une recette hyper savoureuse de coings: tout simplement cuits au four, lentement, avec des raisins imbibés d'alcool et de la cannelle....

Ingrédients

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C. Mettez les raisins à gonfler dans l'alcool dans un bol.
  2. Essuyez vos coings avec un torchon pour enlever le duvet. Coupez-les en 2. Ne les pelez pas. Enlevez le trognon avec un couteau bien aiguisé et une cuillère parisienne. Formez une cavité assez grande pour contenir la farce. Déposez-les dans un plat à four.
  3. Mettez les raisins dans les cavités. S'il reste de l'alcool dans le bol, versez le sur les coings. Saupoudrez de cannelle, sucrez avec le miel de dattes et disposez les petits cubes de beurre sur le tout. Versez 25cl d'eau dans le fond du plat.
  4. Enfournez pour environ 2 heures dans le plat recouvert de papier d'aluminium. A mi cuisson ajoutez encore 25cl d'eau.
  5. Les coings sont cuits quand ils ont pris une belle couleur dorée et qu'ils baignent dans une sauce épaisse. Servez les tièdes avec de la crème fraiche ou de la glace.

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

     

    Articles qui pourraient vous plaire

    Guimauves toutes douces à la fleur d’oranger... J'ai mis longtemps à savoir faire des guimauves. Il y a eu de nombreuses catastrophes dans ma cuisine. Mais aujourd'hui, cela me semble d'une faci...
    Magdalenas, la douceur venue d’ailleurs En ce lendemain de journée électorale, la douceur est de mise. Les combats ont été rudes et le seront encore plus dans le futur, proche ou pas... J...
    Pumpkin butter ou confiture de citrouille aux épic... La saison des courges est arrivée! Normalement, je ne hurle pas de bonheur à cette idée, puisque la courge m'évoque plutôt la soupe ou le gratin. E...

    2 thoughts on “Coings au four, cannelle et raisins secs de Tessa Kiros

    1. Bonjour, par quoi remplacer les raisins secs? nous aimons pas trop ça. Les coings oui nous adorons. Cette recette me plait bien, et les autres à base de coing aussi d’ailleurs.
      Je suis aussi adepte du blog “de Un peu gay dans les coings”
      Merci de vos conseils.

      1. Vous pouvez remplacer les raisins secs par d’autres fruits secs j’imagine, comme des cranberries… ou ne pas en mettre!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous vous demandez comment être prévenu(e) de toutes les nouvelles recettes du blog?

    Facile!

    Inscrivez-vous à la newsletter!