Cédrat confit pour prendre le temps

Cédrat confit pour prendre le temps

Quand arrive cette période de l’année, mon radar à agrume s’allume. Je piste les oranges sanguines, détecte les limettes et frétille pour le cédrat.

J’ai découvert mon spot à agrumes marseillais depuis peu: l’épicerie Idéal, à Noailles! On y trouve des mains de bouddha, des cédrats, des limes du Mexique, des citrons caviar ou du kalamansi selon les arrivages du domaine Bachès. Dernièrement, j’y ai trouvé des citron Meyer. Je voyais souvent passer des recettes américaines avec cet agrume (mélange d’orange et de citron) mais je n’en avais jamais trouvé avant!

Le cédrat

C’est le fruit du cédratier. Il tient son nom de son écorce dont l’écorce rappelle celle du cèdre. Il est originaire de l’Himalaya ou de l’Indochine mais sa production s’est élargie, en particulier dans le bassin méditerranéen où il existe même une variété de cédrat corse. La main de bouddha est aussi une variété de cédrat.

Le fruit ressemble à un gros citron. Mais vraiment gros, puisqu’il peut peser jusqu’à 4 kg! Il n’a quasiment pas de pulpe et son écorce est très épaisse.

Ce qui explique pourquoi on ne s’en sert quasiment jamais au naturel mais qu’on le confit ou qu’on en fait de la liqueur.

Ceux qui pensent n’en avoir jamais croisé, l’ont sans doute déjà goûté dans un panettone!

Je l’ai utilisé dernièrement dans mes truffes au citron noir, dans ma tarte aux fruits confits, dans mon simnel cake ou dans mes fausses colomba. C’est bien simple, quand vous voyez écrit fruits confits dans une de mes recettes, il y a forcément du cédrat dedans! J’en avais fait une grande quantité il y a 2 ans et j’étais arrivée au bout de la réserve. Il fallait donc que je m’y remette….

Cette recette est vraiment très simple. Pas besoin de matériel professionnel, même pas d’un thermomètre! Par contre il vous faudra de la patience puisqu’elle se déroule sur une semaine. Mais elle ne nécessite que quelques minutes par jour. Fastoche! J’avais trouvé la recette sur le blog de David Lebovitz et cette fois encore elle a admirablement fonctionné.

Mes petites astuces

  • Si votre cédrat est plus gros ou plus petit, il vous suffit de faire une règle de 3 pour obtenir les bonnes quantités de sucre, d’eau et de glucose!
  • Il n’y a pas d’ingrédients compliqués dans la recette. Mais il faut du sirop de glucose! Depuis quelques temps, on en trouve partout, même en grandes surfaces sous la marque Vahiné. Il est essentiel pour que le fruit confit ne cristallise pas. On a besoin d’un fruit confit moelleux, pas craquant! Si vraiment vous n’en trouvez pas, vous pouvez le remplacer par du golden sirup ou du miel. Mais le résultat sera quand même moins probant.
  • Il est important de découper le cédrat en tranches épaisses. Il y a des manipulations à faire avant que le cédrat soit complètement confit et si vous ne voulez pas vous retrouver avec une marmelade de cédrat, il vaut mieux avoir des tranches épaisses!
  • La cuisson ne pose pas de problème majeur si ce n’est sur la fin. Le sirop aura considérablement réduit et il y a un risque de caramélisation trop importante ou de même que le sirop brûle. Cela m’est arrivé une fois avec une marmelade que j’avais mis 3 jours à faire et qui a brûlé dans les 5 dernières minutes. C’est vraiment rageant! Donc surveillez bien la dernière cuisson!
  • J’ai conservé les précédents cédrats confits plus de 2 ans, et même pas au frigo. Il suffit de les mettre dans une boîte hermétique, à l’abri du soleil.

Cédrat confit pour prendre le temps

Cédrat confit

Par encore-une-lichette Publié: janvier 30, 2019

  • Produit: 20 tranches

Une recette simple pour réaliser vous-même votre cédrat confit doré et parfumé.

Ingrédients

Instructions

  1. Même si vous utilisez des cédrats bio (et c'est quand même mieux!), il faut bien les laver et les sécher avant de les utiliser.
  2. Découpez les cédrats en 2. Enlever le peu de pulpe qu'il y a. Découpez-les en grosses tranches, d'environ 1 cm d'épaisseur.
  3. Déposez-les dans une grande casserole. Recouvrez largement d'eau et salez légèrement. Portez à ébullition. Une fois que l'eau bout, baissez le feu et laissez frémir à couvert pendant au moins une heure, le temps que les tranches de cédrats deviennent complètement translucides. Égouttez-les et rincez-les.
  4. Dans la même casserole vide, mettez l'eau, le sucre et le sirop de glucose. Portez à ébullition. Plongez les tranches de cédrat dans l'eau bouillante et baissez le feu. Laissez frémir pendant environ 20 minutes. Coupez le feu et laissez refroidir puis reposer 24 heures.
  5. Le lendemain, remettez l'ensemble à chauffer et laissez frémir environ 20 minutes. Laissez de nouveau reposer pendant 24h.
  6. Répétez la dernière opération pendant 6 jours. Attention, pour le dernier jour, le sirop aura réduit et à de plus fortes chance de caraméliser et de brûler. Donc, surveillez bien si vous ne voulez pas tout recommencer du début!. Laissez reposer encore nuit.
  7. Le lendemain, égouttez les tranches de cédrat et posez-les sur une grille. Laissez sécher à l'air libre pendant environ une journée. Conservez-les dans une boite hermétique, à l'abri de la lumière.

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

    4 thoughts on “Cédrat confit pour prendre le temps

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous vous demandez comment être prévenu(e) de toutes les nouvelles recettes du blog?

    Facile!

    Inscrivez-vous à la newsletter!